Le mot mystère

Pour le mot mystère chez Lilou un clic sur le logo .

Le mot à trouver : amoulangeur

Les anagrammes sont soulignées dans le texte.

Ce n’est pas d’un amoulangeur dont j’ai besoin, mais d’un manager frais émoulu de la gestion des défis, car là je viens d’en oublier un, celui du mot mystère de Lilou. Me voilà donc un tantinet en retard ce lundi . Il serait de bonne augure qu’une alarme retentisse sur l’ordinateur pour m’avertir qu’il me reste un texte à écrire.

Ceci étant dit, je vais vous parler d’une visite tres intéressante que j’ai faite ce dimanche des journées du patrimoine. Cette fois – ci, il ne s’agit pas d’une gare ( visite du samedi ici ) mais du lycée Georges de La Tour que j’ai quitté en 1969. Je vous laisse me chercher sur la photo de la classe de première.

Ayant pris soin de manger tôt pour ne pas avoir à affronter un numéro trop éloigné dans la file d’attente , je me replonge dans mes souvenirs. Je ne suis d’ailleurs pas la seule car d’autres anciennes élèves, et même d’anciens professeurs, sont là aussi .

Situé dans le quartier impérial ce lycée présente un aspect analogue à beaucoup d’édifices construits pendant l’annexion par les Allemands à Metz.

La décision de doter la ville de Metz d’une Höhere Mädchenschule, une école supérieure de jeunes filles, est prise en janvier 1906. Les travaux sont dirigés par les architectes de la ville de Metz, Hermann Demet et Conrad Wahn . Ils font le choix du style néobaroque . Répondant aux critères de l’architecture de l’époque, « Wahrheit, Klarheit, Licht und Luft » (vérité, clarté, lumière et air), l’édifice est doté des aménagements les plus modernes pour l’époque. Un gymnase équipé d’appareils de gymnastique, est ainsi prévu pour permettre aux jeunes filles de pratiquer une activité sportive au sein de l’établissement.

En 1914, il servira d’hôpital militaire de place forte , il retrouvera sa vocation première en 1919, puis sera de nouveau utilisé par les Allemands pendant la seconde annexion comme hôpital ,abritant aussi des bureaux de la gestapo. Le 21 novembre 1944, l’armée américaine s’y installe aussi . En janvier 1945 le lycée retrouve sa destination première.

Des l’entrée au dessus de la porte , louange est faite à deux activités jugées essentielles pour la femme à cette époque, la couture et la lecture .

La visite est tres bien organisée, prises en charge par des élèves en classe préparatoires, nous retrouvons nos marques à l’intérieur du bâtiment. J ‘avoue malgré tout que cette « ronde des enfants » d’Hélène Delaroche, épouse de Nicolas Untersteller, ne m’a pas marquée à l’époque où je fréquentais le lycée .

Par contre je reconnais de suite le gymnase , il ne manque que les fameuses cordes pendues au plafond. Sur des panneaux nous pouvons voir différents aspects du lycée et des aménagements du quartier impérial qui nous sont aussi commentés lors d’un exposé diaporama d’un professeur . Des évènements marquants comme la visite du Kaiser le 10 avril 1910 au lycée.

Puis nous sortons du bâtiment pour traverser la cour, une surprise nous attend en effet avec ce nouvel agencement des locaux scientifiques . Le moderne s’intègre parfaitement à l’ancien et l’aspect fonctionnel et pratique bien pensé .

La visite ne s’arrête pas là mais j’aborderai la suite dans un autre article .

Publié par

giselefayet

Mots , images , mouvements, impressionnent ma plaque sensible et la communication en est le révélateur le plus puissant . Citation favorite : " Être libre ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaines , c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres." Nelson Mandela

22 réflexions au sujet de “Le mot mystère”

  1. Oh je t’aurais bien accompagnée dans ce lieu que je ne connais du tout.Que de souvenirs sans doute…
    Je te verrais bien au 2ème rang…
    Bises du soir
    Mireille du Sablon

    J'aime

  2. Une visite que tu as dû apprécier, retrouver son ancien lycée, qui en autre est magnifique.
    Le bâtiment est superbe avec ces deux jeunes filles qui accueillent au-dessus du porche d’entrée. En regardant attentivement ta photo de classe, je ne t’ai pas retrouvé. Il faudra nous dire sur quel rang et à quelle place tu te situes.
    Bises et bonne soirée

    J'aime

  3. Bonjour Gisèle, je vois que tu portais la même blouse que moi et pourtant tu es bien plus jeune, j’en avais horreur! il est très beau ce lycée, une visite émouvante à n’en pas douter pour toi. Je ne t’ai pas reconnue, j’attends que tu nous dises. Bisous et merci pour cette visite si bien documentéeMTH

    J'aime

  4. J’admire ce bâtiment à chaque fois que je le vois… Et suis intriguée de voir l’intérieur. Peut-être en verrais je un peu plus lors de ton prochain billet.
    Quand à te repérer parmi ces jeunes filles…? : !
    Bises
    Annie

    J'aime

  5. Atelier magnifiquement relevé par cette superbe visite du souvenir, Gisèle.
    Je te vois de droite à gauche sur la rangée arrière, le deuxième (cheveux courts).
    Bonne journée,
    Bises 😘

    J'aime

  6. Belle visite en effet ! ma fille a fait ses études secondaires dans ce lycée et j’ai eu l’occasion d’y entrer pour les rencontres avec les profs, mais préoccupée par la recherche des salles ….. je n’ai jamais prêté attention à l’architecture !
    Pour la photo ???? je t’aurais bien vue dans la rangée du haut, 3 ème à partir de la droite ????
    Tu nous donneras la réponse ???
    Bonne journée, bisous, Gisèle,
    Geneviève

    J'aime

  7. J’étais un peu coiffée comme toi à cet âge mais je n’étais pas dans un si beau lycée. extérieur et intérieur remarquable et qui s’est même embelli avec le temps grâce à ces si beaux agencements modernes.
    Je peux aussi revoir mon école (Lycée Sainte-Famille, à côté de la gare d’Amiens) mais j’y ai trop de mauvais souvenirs, à quoi bon les remettre en avant n’est-ce-pas ? les « bonnes » soeurs n’étaient pas si « bonnes » que cela.
    C’est un très bel article Jazzy et je reconnais ton beau sourire.
    Gros bisous

    J'aime

  8. C’est un beau lycée, que de souvenirs pour toi !
    Avant d’avoir vu le choix de Ghislaine j’avais fait le même, brune, c’est certain enfin je crois.
    Bises

    J'aime

  9. je te pense tout en haut a droite sur l’écran quand on regarde….ça a du être une sacré visite dans les souvenirs ça et peut-être même retrouvé des connaissances …Bisous bisous

    J'aime

  10. Merci pour cette superbe visite Jazzy.J’ai passé toutes les années… de la sixième à la terminale dans ce vénérable établissement.Que de souvenirs…j’en suis émue !!
    J’ai eu un peu de mal à te reconnaître !!
    Bises.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s