Clic – clac

Le Clic Clac  chez Tortue ( clic)  , c’est une photo publiée le vendredi pourvu qu’elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine.

Un champignon polypore en console rencontré au cours de notre sortie dans les Vosges. Il semblerait qu’il s’agisse de polypores marginés , un champignon décomposant le bois mort ( ici troncs de sapin ) .

Le polypore marginé reste assez facile à identifier, un détail important dans ce groupe très complexe, même si, comme les autres polypores, il présente une extrême variabilité d’apparence. Le gros chapeau en forme de sabot ou de console irrégulièrement bosselée dessus rappelle celui des très proches amadouviers. Il peut atteindre jusqu’à 40cm de diamètre avec une moyenne autour de 10-20cm et jusqu’à 20cm d’épaisseur. Trois couleurs bien tranchées (le plus souvent !) s’affichent sur ce chapeau : une marge claire en forme de bourrelet (d’où l’adjectif marginé), une partie centrale jaune à rouge orangé très voyante et la partie basale par laquelle il se fixe au support grise à noire.

*

Clic – clac

Le Clic Clac  chez Tortue ( clic)  , c’est une photo publiée le vendredi pourvu qu’elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine.

Je vous propose de rentrer dans le monde des lutins et autres farfadets, grâce à Bruno ( clic) notre ami brodeur de la joyeuse équipe .

J’aurai bientôt l’occasion de vous parler de nos retrouvailles dans un autre billet mais je serai peu sur l’ordinateur ces prochains jours , car le cap est mis sur les Vosges .

Clic – clac

Le Clic Clac  chez Tortue ( clic)  , c’est une photo publiée le vendredi pourvu qu’elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine.

Je vous propose les spectres des couturières d’ Annette Messager , installation vue au Centre Pompidou Metz dans le cadre de l’exposition du musée sentimental d’Eva Aeppli .

L’artiste nous dit :

« Ce sont toujours des femmes qui travaillent pour les stylistes, ont un savoir-faire remarquable, [qui] s’abiment les yeux au travail, souvent travaillent jour et nuit avant les défilés mais [qui] ne sont jamais admirées. »

Clic – clac

Le Clic Clac  chez Tortue ( clic)  , c’est une photo publiée le vendredi pourvu qu’elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine.

Je vous propose une des œuvres du musée sentimental d‘Eva Aeppli dans le cadre de l’exposition au centre Pompidou Metz . Des sculptures textiles à taille humaine vraiment originales qui semblent sorties des tableaux de l’artiste.

Eva Aeppli ( 1925 – 2015) grandit à Bâle où elle suit l’enseignement anthroposophique de Rudolf Steiner. Du traumatisme de la seconde guerre mondiale nait son inlassable quête pour la dignité humaine .

Clic – clac

Le Clic Clac  chez Tortue ( clic)  , c’est une photo publiée le vendredi pourvu qu’elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine.

Je vous propose un bocal mystère , qu’est ce ?

Une autre photo de ce bocal

Il s’agit bien de liqueur de serpent ou d’alcool de serpent , on peut y trouver d’autres animaux comme cet hippocampe. Le vin de serpent  est une boisson alcoolisée  dans laquelle on fait macérer un ensemble de serpents venimeux placés dans la bouteille. Cet alcool est né au Vietnam et peut être trouvé en Asie du Sud. Les serpents, de préférence venimeux, ne sont généralement pas conservés pour leur viande, mais pour leur venin dissous dans la liqueur ; toutefois, le venin de serpent est dénaturé par l’éthanol, ses protéines sont dépliées et donc inactivées.

Photo prise dans le cadre d’une exposition du centre européen d’écologie .

Clic – clac

Le Clic Clac  chez Tortue ( clic)  , c’est une photo publiée le vendredi pourvu qu’elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine.

Je vous propose la photo de ce charmant jeune homme rencontré mardi dernier. En incarnant le maréchal de Belle – Isle, gouverneur de Metz au 18ème siècle, ce guide conférencier fait découvrir la ville en plongeant dans son passé. Ces visites théâtralisées ne passent pas inaperçues