Dauphine

Pour les prénoms du mercredi un clic sur le logo . J’étais un peu en avance avec mon billet, le 7 septembre, c’est ici (clic) pour celles ou ceux qui ne l’auraient pas vu.

Aujourd’hui je vais vous parler de Dauphine, la lapine.

D écidément l’humain est bien versatile,

A vec désinvolture il vous abandonne

U n jour, comme si votre vie était futile.

P erdue sans lui, je ne connais plus personne

H ors ma cage, je préfère rester immobile,

I ci vraiment, cet univers m’impressionne,

N on, ce n’est pas mon nouveau domicile

Espérons que quelqu’un changera la donne.

Une petite explication concernant ces photos et le texte. Ce dimanche j’ai eu la surprise de voir ce lapin bélier dans les pruneliers du parc voisin. Bien entendu il n’y était pas arrivé tout seul, quelqu’un l’avait déposé là en pensant qu’il pouvait s’en sortir puisque les lapins de garenne avaient choisi ce secteur et se portaient plutôt bien. Malheureusement, c’est une grossière erreur, car de par sa taille il ne peut se mettre à l’abri dans les terriers et est à la merci des chiens lâchés dans le parc, n’ayant pas l’habitude d’être confronté à ce genre de danger . D’autre part son alimentation est bien différente de celle dont peuvent bénéficier les lapins du secteur. Nous sommes plusieurs dans la matinée à avoir essayé de l’attraper pour l’emmener à la SPA, sans résultat, il s’enfonçait toujours plus profondément dans les prunelliers. L’après – midi, il n’était plus là.. j’espère qu’il a pu être sauvé et qu’il est entre de bonnes mains.

Dauphine

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill, un clic sur le logo.

D écidée à partager l’instant de grâce,

A vec majesté, elle pose devant la foule,

U n sourire comme seule dédicace,

P our une croisière sans la moindre houle.

H eureuse d’être élue avec la reine,

I l est important pour elle de profiter

N aturellement de la fête Lorraine,

E n surfant sur la belle vague enchantée

Colombe

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill, un clic sur le logo.

C ‘est à Canal plus qu’elle se fit connaitre .

O n retrouve un peu plus tard à France Inter,

L a journaliste et l’écrivaine qui vont de pair

O n peut suivre ses émissions littéraires ,

M aintes chroniques dans le fou du roi ,

B ien ficelées et passionnantes à la fois.

E lle est aussi réalisatrice de documentaires.

Colombe Schneck a écrit notamment : la réparation où elle restitue une partie de l’histoire de sa famille disparue à Auschwitz , Nuits d’été à Brooklyn , Deux petites bourgeoises, Dix sept ans , Sœurs de miséricorde .

Cassien

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill, un clic sur le logo.

C haque matin, avec entrain, Cassien

A rpente sans peur les fonds marins.

S a couleur varie avec son humeur,

S on environnement, un vrai farceur,

I l peut fuir rapidement ses prédateurs,

E n projetant un nuage d’encre rageur,

N eutralisant ainsi le possible dévoreur.

Eliette

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill, un clic sur le logo.

E liette ne cherche plus son âme sœur

L ‘épaule de Cassien est toujours là pour elle.

I l lui a appris à ne plus craindre le bonheur.

E ntre eux, jamais plus le doute ne les harcèle .

T raçant leur chemin sur le réseau du coeur,

T out devient facile comme un vol d’hirondelle.

E ffacées les peines et affres de la douleur .

Cléon

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill un clic sur le logo.

C léon ne sait quelle couleur est de bon ton.

L e voilà plongé dans un drôle de tourbillon.

E tre créateur, ne veut pas dire brouillon.

O riginales , ses expos font un carton,

N aturellement, il passe pour un trublion.

**

C léon se moque du qu’en dira – t – o N.

L ibre comme l’air, partout, c’est son cred O.

E st ce sa faute s’il préfère être drôl E ,

O uvrant d’autres visions du musée idéa L ?

N on, même si parfois, il peut y avoir un couaC

Armance

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill un clic sur le logo.

A rmance ne dit pas non à la romance

R oméo ,c’est sur, a une certaine prestance

M aniant l’art d ‘aimer avec élégance

A vec lui, la belle se sent en confiance,

N aturellement, elle reprend de l’assurance.

C haque jour, sur le chemin, ils s’élancent

E changeant sur la vie et leur future descendance

Vespasien

Pour les prénoms du mercredi dans la cour de récré de Jill Bill un clic sur le logo.

V oyageant sans trêve ce botaniste français

E labore compte rendu et histoire des plantes

S a passion pour elles est vraiment évidente

P our le jardin royal il choisit le fameux robinier

A l’origine de tous les acacias d’Europe .

S ous démonstrateur au jardin de l’école de médecine

I l maitrise de nombreuses espèces, feuilles et racines

E t grâce à ses notes sur le sujet personne n’achoppe

N é en 1579 Vespasien Robin n’est pas celui de l’urine