Le tableau du samedi

Pour le  tableau du samedi, initié par Lady Marianne et poursuivi par Lilou et Fardoise, un clic sur le logo.

Lilou nous dit :

Si les hommes de l’Antiquité étaient de grands amateurs de portraits, aussi bien en Égypte qu’en Grèce ou à Rome, le paysage en tant que tel n’est pas, à cette époque, un sujet pictural mais un élément d’ornementation.

Alors que les œuvres soient peintes ou brodées vous avez un grand éventail pour nous faire vibrer.

Je continue ce samedi avec les mosaïques et je vous propose l’académie de Platon.

Cette mosaïque est entourée d’un feston de feuilles et de fruits, où s’intercalent des masques comiques.

 Platon est en train de parler avec ses disciples qui l’entourent. Nous voyons sept personnes portant l’habit des penseurs grecs. Les philosophes sont tous vêtus d’une sorte de toge qui laisse leur bras droit découvert, à l’exception d’un seul, le plus en retrait, qui n’est peut être pas membre de l’Académie. Deux personnes sont debout, les autres sont assis sur un banc en pierre. Platon tient dans sa main un bâton et dessine des figures géométriques sur le sol. Au fond on distingue une vue de l’Acropole d’Athènes.

Le débat intellectuel est ici représenté sous une forme idéalisée, joué par les protagonistes du Banquet .(clic ici pour en savoir plus sur ce dernier).

Platon a acquis le terrain de l’Académie, situé dans les faubourgs d’ Athènes pour y faire construire une école, mais aussi un lieu de vie en commun régi par de strictes règles éthiques.

L’Académie désigne un lieu qui se situe à un kilomètre et demi environ au nord-ouest d’Athènes en passant par la porte de Dipylon, le long d’une avenue comportant également des mausolées dédiés aux héros militaires défunts.

La propriété de Platon est entourée d’une enceinte et contient un grand jardin, un sanctuaire d’Athéna, plusieurs autels, un gymnase, des salles de cours ainsi que des habitations et une importante bibliothèque. Platon a fait ériger une statue d’Apollon, le maître des Muses. L’Académie possède aussi un autel consacré aux Muses  dans le jardin.

Publié par

giselefayet

Mots , images , mouvements, impressionnent ma plaque sensible et la communication en est le révélateur le plus puissant . Citation favorite : " Être libre ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaines , c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres." Nelson Mandela

20 réflexions au sujet de “Le tableau du samedi”

  1. C’est encore une oeuvre que je découvre avec son interprétation, merci Jazzy!… j’en apprends des choses en te lisant!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

    J'aime

  2. Il fut un temps où les grafitis et le street-art étaient en mosaïques … lol ! bon un peu d’humour n’est-ce-pas ?
    C’était superbe déjà et cela nous racontait une histoire … enfin, tout ce que tu as si bien écrit.
    Bravo ! tes articles sont toujours très intéressants.
    Merci Jazzy et gros bisous d’Amiens

    J'aime

  3. Un lieu propice à la méditation et à l’échange d’idées. La mosaïque nous restitue bien cette ambiance et comme je l’ai déjà dit, les Romains étaient maîtres en la matière – je suppose qu’elle est romaine ? Merci pour ce choix qui nous entraîne à la suite de Platon et Socrate.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s