Un bonjour particulier

Pour l’atelier 167 de Ghislaine un clic sur le logo

Les mots :

lente, soupir, doute, raison, vouloir, temps, source, pouvoir.

Un texte sur le thème « Désirer, souhaiter »

Un texte avec des mots finissants par «  » our « 

En nous promenant l’autre jour , Mireille du Sablon et moi, autour du plan d’eau de Woippy, nous avons eu la chance d’apercevoir plusieurs cygnes qui venaient à notre rencontre. Quel plaisir de constater qu’ici ils sont de retour et en famille.

Leur progression dans l’eau n’est pas lente du tout, on dirait même qu’ils mettent le turbo pour arriver plus vite. Pas de doute, la femelle souhaite nous présenter sa progéniture. Un bonjour qui dure un certain temps car chaque jeune tient à nous saluer. Ils veulent certainement un peu plus que nos salutations réciproques pour cette marque d’attention, mais, à raison, nous n’avons pas une seule miette de pain dans les poches, source de problèmes digestifs pour ces oiseaux.

Si deux cygnons jouent à nous faire la cour, dans une pose plus que glamour, un autre sans tambour ni trompette se jette sur la main approchée. Je crois même entendre un soupir quand il constate qu’il ne peut rien trouver à manger, même sur le pourtour des doigts. Un jour, c’est promis, je reviendrai avec quelques grains de maïs et pas pour jouer à pince – mi pince – moi .

Voir aussi l’article rédigé par Mireille (clic sur le prénom) avec beaucoup d’humour .

Publié par

giselefayet

Mots , images , mouvements, impressionnent ma plaque sensible et la communication en est le révélateur le plus puissant . Citation favorite : " Être libre ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaines , c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres." Nelson Mandela

12 réflexions au sujet de “Un bonjour particulier”

  1. Bonjour Gisèle, comme c’est gentil de sa part de présenter ses petits.
    Oui, vue sur le blog de Mireille, tu es joliment bien photographiée.
    Défi magnifiquement relevé. Bravo et bon dimanche.
    Bises 😘

    J’aime

  2. Coucou Jazzy.
    J’avais lu le billet de Mireille paru le 9 octobre dernier. Elle a réalisé de très belles photos où tu prêtes la main et tes doigts aux petits cygneaux. C’est mon jeu favori quand je suis dans mon île, sans pain non plus, mais avec des doigts bien pincés tout de même.
    Joli défi pour Evy dans ton récit, bravo.
    Bises et bon dimanche – Zaza

    J’aime

  3. Nous étions étonnées de voir une telle progéniture et pas sauvage pur un sou.
    Pour sûr, nous reviendrons les admirer et les nourrir mais surtout pas avec du pain, trop dangereux pour leur organisme.
    Bon dimanche!
    Bises de Mireille du Sablon

    J’aime

  4. Et oui, nos cygnes de grandes villes sont habitués aux humains. Beaucoup hélas leur donnent du pain et donc, ils viennent nous en demander en faisant des courbettes. Mais gaffe aux doigts en effet !
    Bon dimanche et gros bisous

    J’aime

  5. ce n’est pas dans le habitudes des mamans cygne faut croire qu’elle vous aime particulièrement bien ou…..que les petits avaient vraiment faim. Bravo Gisèle texte joliment présenté avec ces clichés. Bisous doux dimanche

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s