Un mois émoi

Pour ce défi   du mois écoulé, initié par Renée repris par Martine quai des rimes, un clic sur la photo logo.

Un mois de novembre bien rempli. Déjà par la présence de notre nouvelle compagne, arrivée depuis fin octobre chez nous. Je veux parler bien sur de Sybelle qui rythme à sa façon les journées. Quelques ennuis digestifs m’ont amenée à rendre visite au vétérinaire. Elle m’a clairement fait savoir dans la voiture que le voyage n’était pas du tout à son gout . Par contre une fois en présence du soignant, elle s’est montrée tres coopérante, tout comme pour prendre ces médicaments dans la pâtée. Franchement elle m’a étonnée. Je me souviens encore des séances infernales pour les comprimés avec Babouche. Là il a suffi de les mélanger à la nourriture et c’était bon.

J’ai eu la chance ce mois de réunir toute ma petite tribu pour le week – end du 11 novembre. Notre fille a soufflé sa quarante cinquième bougie avec un peu en retard puisqu’elle est née le premier novembre mais peu importe, la joie d’être tous réunis était bien là .

J’ai profité de quelques belles journées pour me promener, notamment en empruntant les sentiers de mon enfance. Là, l’automne jouait encore la carte de l’ambre et c’était vraiment très agréable.

Les jours où la météo était moins sereine, j’ai privilégié la lecture. J’ai découvert Sophie Loubière à cette occasion et je vous recommande vraiment son livre, tout comme les autres ouvrages ci – dessus. Avec un plus aussi pour « Malamute » de Jean – Paul Didierlaurent qui vient d’obtenir le prix Erckmann Chatrian pour ce roman.

Le 25 novembre, Mireille et moi sommes allées à la découverte des marchés de Noël , une superbe après – midi où nous nous sommes plongées avec un peu d’avance dans cette atmosphère si particulière.

Je m’étais promis de revenir de nuit pour voir les différentes animations et surtout le sentier des lanternes. J’ai tenu parole le 29, juste avant que la météo ne nous amène la pluie. Un prochain article vous en parlera plus longuement.