Mon mois émoi

Pour ce défi   du mois écoulé, initié par Renée repris par Martine quai des rimes, un clic sur la photo logo.

Tout d’abord un grand merci à sa majesté soleil d’avoir choisi de se montrer aussi souvent ce mois de septembre, un vrai régal à savourer sans modération. Autant vous dire que l’extérieur a été largement privilégié, que ce soit au jardin ou en sorties.

L’occasion aussi de déguster les fruits de septembre , framboises remontantes et quetsches particulièrement savoureuses cette année en tarte.

De profiter avec Mireille du Sablon et sa sœur de nos parcs et jardins, comme par exemple celui des tanneurs, où de drôles de sculptures sont à découvrir.

Sans oublier de parcourir des lieux plus proches de chez moi, comme ce parc de la cavalerie où le vert est vraiment roi . On y trouve aussi des saules exceptionnels , j’en veux pour preuve cette photo.

Au cours de mes sorties à vélo , il arrive aussi que je m’octroie une petite halte pour profiter d’ installations agréables . Ci dessous lors du festival « passages »

Le 18 et 19 septembre je profite largement des journées du patrimoine pour découvrir ce qu’était l’ancienne gare de Metz. Une visite tres intéressante, tout comme celle du lendemain dans mon ancien lycée. La machine à remonter le temps est lancée, et je dois bien avouer que le plaisir est là (Un clic sur les photos pour les voir en grand)

N’ayant pas eu le temps, ce week – end là, d’y insérer la visite de Frescaty à vélo et son exposition de graffs , c’est le 25 septembre que je me rends sur cette ancienne base militaire aérienne. Là, je dois dire que suis bluffée par les réalisations à l’intérieur d’un des bâtiments. Les graffeurs investissent non seulement les murs mais aussi le plafond et le plancher ce qui donne des effets vraiment étonnants. ( clic sur les photos pour voir en grand ). L’exposition Fresk’aty 3 est encore visible les week -ends jusqu’au 10 octobre et vaut vraiment qu’on s’y attarde. Félicitations au collectif une phase 2 styles » (clic) qui a su rassembler autant de talents.

La visite continue

Pour l’atelier 165 de Ghislaine un clic sur le logo.

Les mots : Logique, parcours, erreur, longtemps, égarer, allonger, corriger, subir.

Lors de la visite de mon ancien lycée, mon parcours s’est arrêté dans la cour de ce dernier. En toute logique vous avez remarqué que nous n’avons pas pris encore les escaliers pour accéder aux étages supérieurs. Nous allons donc remédier de suite à ce qui n’est pas une erreur ,mais une volonté de nous montrer le bâtiment sous tous ces angles.

Mais avant , nos guides nous font remarquer les vitraux, qui bien que présents depuis longtemps n’ont pas eu trop à pâtir des années. Une fois arrivés à l’intérieur, nous le constatons effectivement en montant les marches .

Nous ne risquons pas de nous égarer dans les couloirs, car nous sommes toujours bien accompagnés pour profiter au maximum de la visite. Soucieux de ne pas nous faire allonger le pas inutilement , nos guides marquent des pauses aux endroits clés , comme la salle des professeurs par exemple.

Nous allons maintenant pénétrer dans le bâtiment scientifique aperçu de l’extérieur.

Le couloir vitré, qui court sur toute la longueur du bâtiment, nous permet de voir les autres parties du lycée et aussi les nouvelles constructions qui remplacent l’hôpital Bon Secours.

Maintenant nous entrons dans les salles de physique chimie.

Quel changement par rapport à ce que nous avons connu , plus de paillasse en carrelage mais des installations tres modernes et fonctionnelles, sans oublier l’outil numérique omniprésent.

Nous voici en présence d’un ballon pour peser l’air, ne vous inquiétez pas, vous ne subirez pas d’interrogation écrite , mais vous pourrez savoir comment Marie Curie a opéré pour déterminer qu’ un litre d’air avait un poids de 1,3 gramme. Dans une autre salle vous corrigerez certainement votre vision des galvanomètres avec ceux qui vous sont présentés .

Changement de décor pour les Sciences Naturelles, de grandes planches s’affichent pour nous montrer oiseaux , poissons et autres animaux. Dans une salle sont rassemblés des moulages d’anatomie de différents organes et certains animaux naturalisés. Je découvre avec étonnement tous ces sujets que je n’ai jamais vus .

La visite se termine par deux conférences fort intéressantes sur l’historique du lycée. Une tres bonne initiative que cette participation du lycée aux journées du patrimoine, même si il y a moins à découvrir qu’au lycée Fabert ( un clic ici pour l’article de 2013), le lycée Georges de La Tour mérite vraiment la visite .