Jeudi poésie

Jill Bill , capitaine du bateau des croqueurs de mots pour la quinzaine, nous propose le thème des rêves pour ce jeudi poésie.

Je vous propose un poème écrit pour le recueil des anthologies éphémères « métiers improbables ». Un grand merci à Quichottine qui coordonne tout pour que ces anthologies existent, elle aussi nous fait rêver. Rappelons que tous les droits d’auteur de ces ouvrages sont versés à l’association « Rêves ».

Brodeuse d’éphémère

*

Si le fil de la vie devient trop austère,

Que ton ciel se couvre d’un sinistre voile,

Estompant l’éclat captivant des étoiles,

Au parfum de jadis, comme de naguère,

*

Si tu as perdu les couleurs de l’arc en ciel,

Que ta palette aux ombres cahotantes,

Grignote la lumière de ton cœur pastel,

Piégeant les eaux tranquilles de tes attentes,

*

Ne t’inquiète pas, derrière un nuage,

Toujours prêt à agir, jamais au chômage,

Se cache le chasseur de pensées amères,

*

Il sait où trouver la brodeuse d’éphémère,

Celle qui festonne ses rubans de soleil

De joie et de rires à nuls autres pareils.

Gisèle F 17/02/2019