Lundi soleil

# lundi soleil chez Bernieshoot un clic sur le logo.

Je vous propose la statue en bois polychrome de Ste Marguerite vue dans l’église St André de Chatillon sur Chalaronne . Les mains jointes en prière, la sainte écrase un dragon couché sur le dos qu’elle aurait vaincu grâce à sa foi inébranlable. Elle est la patronne des femmes en couches. On l’invoquait aussi quand les enfants étaient malades ou quand leur éducation posait des problèmes. En référence à son nom latin margarita qui signifie « perle », elle fut vénérée également par les bijoutiers.

Une église dont la façade s’ouvre un seul portail gothique à fleurons, choux et pinacles ; il est surmonté d’une ouverture circulaire en œil-de-bœuf. Le pinacle se termine par un petit pavillon qui renfermait l’horloge publique.

A l’intérieur, la nef, à quatre travées voûtées sur croisées d’ogives, ne comporte pas de bas-côtés, mais seulement des chapelles latérales, une de chaque côté.

Un ensemble de vitraux de la fin du 19e siècle du maître-verrier lyonnais Paquier-Sarrasin, éclairent l’église. A côté des représentations des scènes de la vie de la Vierge et du Christ, du Curé d’Ars et d’autres saints protecteurs, une large place est réservée aux épisodes de la vie de saint Vincent-de-Paul.

Dans la nef, il est représenté en berger de Gascogne généreux auprès d’un éclopé, accueillant un mendiant, parmi les galériens, prêchant  les fidèles venus l’écouter, rassemblant les dames pour s’occuper des malades et des pauvres, créant l’œuvre devenue célèbre des « enfants trouvés », mourant et enfin en apothéose accueilli au ciel.

Le présent c’est selon….

Pour l’atelier 164 chez Ghislaine un clic sur le logo

Les mots : Présent, selon, avant, pourtant, porter, compter, devenir, prévenir.

et un texte avec 5 mots ou plus contenant ou finissant par ‘ Ment 

Le présent c’est selon , un régal ou un supplice au gré des jours . Avant d’avoir cette fichue sciatique, je vous aurais dit qu’il n’y a que lui qui compte . Pourtant , j’avoue qu’en ce moment je retournerais bien un peu quelques jours en arrière. Non pour voir ce que j’aurais pu entreprendre pour prévenir cette crise, mais surtout pour profiter encore plus de ces moments qui nous portent à devenir des épicuriens du moment .

Allez finalement je ne vais pas vous mentir plus longtemps , nous allons y retourner vraiment grâce aux photos que j’ai prises à Châtillon sur Chalaronne. Vous me suivez ?

Nous sommes place du champ de foire , point de marché aux bestiaux actuellement mais ce sera le point de départ pour notre promenade . Nous passons devant l’hôtel de ville qui abritait anciennement le couvent des capucins . Puis nous allons entrer dans des rues où les maisons à encorbellement médiévales sont à l’honneur . L’échoppe était installée au rez – de chaussée et le premier étage réservée à l’habitation principale .

Nous poursuivons gaillardement et arrivons près de l’église Saint André,

C’est un bâtiment de style gothique flamboyant mais qui étonne par sa sobriété extérieure.

À l’intérieur de beaux vitraux laissent passer la lumière dans la nef

L’emplacement des halles n’est pas bien loin , elles ont été construites à partir de 1440 et mesurent 80 mètres de long 20 mètres de large sur 10 mètres de haut . En cette fin de moyen âge, les marchés et foires étaient tres importants d’où cette taille imposante. Détruites pratiquement par un incendie en 1670, elles furent reconstruites grâce à la duchesse de Montpensier, comtesse de Châtillon, qui autorisa les habitants à prendre le bois nécessaire dans sa forêt .

Désolée pour les amateurs de trains miniatures , le musée était fermé lors de notre passage mais sachez qu’il existe en face des halles et propose une maquette de 200 m2.

Nous voici sur le pont de la Piétanée qui conduit aux maisons à encorbellement, son fleurissement est impressionnant comme celui de tous les ponts de la commune .

à suivre …

Clic – clac

Le Clic Clac  chez Tortue ( clic)  , c’est une photo publiée le vendredi pourvu qu’elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine.

Je vous propose de découvrir le monastère royal de Brou de Bourg en Bresse, d’une façon originale, entièrement réalisé en lego et exposé à l’intérieur de l’église .

Vous pouvez apercevoir la toiture de l’église en tuiles vernissées polychromes et l’architecture de l’ensemble gothique. Je vous montrerai plus en détail l’intérieur de cet église et tout ce qui en fait un édifice exceptionnel.