Clic – clac

Le Clic Clac  chez Tortue ( clic)  , c’est une photo publiée le vendredi pourvu qu’elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine.

Je vous propose cette sortie dans l’espace du centre Pompidou Metz il vous suffit de pousser  » les portes du possible » .

Publicité

Le tableau du samedi

Pour le  tableau du samedi, initié par Lady Marianne et poursuivi par Lilou et Fardoise, un clic sur le logo.

Je vais m’éloigner du tableau traditionnel ce samedi, mais nous restons toujours au Centre Pompidou Metz avec l’exposition  » mimésis un design vivant « .

Cette exposition va retracer l’évolution de la notion de nature dans le design, du biomorphisme du design moderne au biomimétisme, de la biofabrication à la recréation du vivant à travers le design numérique.

Chrysalis III d‘Andrew Kudless

Cette œuvre se compose de mille pièces conçues et fabriquées numériquement. L’architecte designer a reproduit ici l’auto – organisation des cellules qui s’agrègent entre elles pour former une structure complexe, telles les bernacles sur un rocher, sans qu’il n’y ait jamais de répétition. Chaque cellule est unique, tant dans ses formes que dans son orientation. Chaque élément est constitué d’une forme conique en placage de cerisier et d’une structure interne ajourée en placage de peuplier.

« Vena Cuprum » de Gjertrud Hals

Gjertrud Hals, figure pionnière de l’art textile scandinave, travaille à partir de fibres naturelles, de fils de cuivre ou de fer, qu’elle transforme grâce à des techniques comme le tissage pour en faire des structures hybrides tridimensionnelles. « Vena Cuprum » en latin signifie « veines de cuivre » , cette grande toile recompose une partie du réseau vasculaire sanguin.

Wild Fiber Duchess d’Aurélie Hoegy

L’artiste utilise la moëlle de rotin, issue d’une variété de liane des forets d’Indonésie réputée pour sa résistance et sa malléabilité. Cette chaise longue épouse les formes du corps et répond à une démarche éco – responsable respectueuse du cycle naturel de croissance du rotin.

Le petit jeu de Cricket

Pour le petit jeu de Cricket un clic sur le logo.

1 Depuis que tu cherches le do de ta clarinette, il n’a pas arrêté de pleuvoir ! Plein d’ eau en cataractes, j’en ai marre , vraiment plein le dos . Tu devrais penser à changer d’instrument non ?

2 Pour éviter d’avoir le dos en kit, façon meuble suédois à reconstituer, il s’astreint à un certain nombre d’exercices conseillés par son kinésithérapeute tous les jours. Non seulement les crises provoquées par le pincement des vertèbres ont cessé mais il a récupéré une certaine souplesse.

Douleur au bas du dos : Courte routine pour les prévenirs et les éliminer

3

D essins et écritures ne font souvent qu’un

O euvres originales pleines d’un vrai mystère

S ont souvent en effet des supports de méditation.

Photos prises à cette exposition au Centre Pompidou Metz consacrée à l’écriture .Un clic sur chaque photo pour la voir en grand .

Rendez – vous reflets

Pour les rendez – vous  reflets qu’organise  Annie instants de vie 54,   en hommage à Marc de Metz , un clic sur le logo.

Je vous propose tout d’abord de m’accompagner au parc de la cavalerie pour découvrir un de nombreux ponts , le pont Tiffroy .

Jehan le Châtelain attribue la construction du Pontiffroy à un noble homme nommé Thiffridus. Et si l’on rétablit l’orthographe employée dans tous les documents du Moyen-âge , on obtient : Pontiffroypont Thieffroypont Thieffridpont Theodefred ou de Theodefred. Après avoir porté pendant une période l’appellation de « pont de Thionville », il est renommé en 2013 « pont Tiffroy » en référence au pont du XIII ème siècle. Cette appellation du pont, qui avait pour variante Pontiffroy et pont Thieffroy, était toujours d’usage en 1865.

Puis nous irons retrouver le centre Pompidou Metz dans un reflet de la poste centrale ayant déménagé au palais des congrès depuis 2019.

Scènes de rue

Pour les scènes de rue chez Covix, un clic sur le logo.

Je vous propose une scène de rue un peu particulière, vue à côté du Centre Pompidou Metz, une intervention d’Alejandro Jodorowsky convaincu que l’art n’a de sens profond que s’il guérit et libère les consciences, ce dernier proposait une grande séance collective de psychomagie sur le parvis. J’avoue que sa prestation était assez étonnante et le public s’est vraiment prêté au jeu .

Pour en savoir plus sur cet artiste un clic ici

Clic- clac

Le Clic Clac  chez Tortue ( clic)  , c’est une photo publiée le vendredi pourvu qu’elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine.

Je vous propose de pousser la porte du Centre Pompidou Metz ,

Ce jour là, le hall de notre centre Pompidou Metz est animé, parmi l’installation « le désir attrapé par le masque  » d’Annette Messager( Pour rappel voir quelques œuvres ici), un danseur ,invitant aussi le spectateur, déambule en rythme .