Un mois émoi

Pour ce défi du mois écoulé, initié par Renée repris par Martine quai des rimes, un clic sur la photo logo.

Ce mois d’août, comme le précédent, se caractérise par cette persistance de la chaleur avec plusieurs épisodes de canicule. La sécheresse est toujours de mise et par endroit les arbres ont déjà revêtu leurs parures automnales.

Pas question pour moi de sortir l’après – midi avec mon destrier, je privilégie largement les matinées à l’exception de cette toute fin du mois d’août où la température redevient raisonnable.

Une fois la promenade de Sybelle effectuée ( je vous assure qu’elle la réclame dès potron – minet, j’aurais pu dire « dès que le derrière de l’écureuil se laisse voir » car nous le rencontrons souvent) nous partons, mon destrier et moi, pour une sortie d’une heure et demi environ. D’un côté ou de l’autre, par la véloroute, il est facile de faire du chemin .

Tantôt du côté de Woippy pour profiter d’une plage pratiquement déserte à cette heure, tantôt du côté de Longeville pour saluer en passant l’équipage du Metz’O

et prolonger par l’autre rive de Moulins à Montigny pour un circuit de bosses particulièrement sportives et par la suite, faire un petit coucou aux vaches des highlands qui profitent bien de l’ombre .

Pourquoi, non plus, ne pas en profiter pour découvrir à vélo le parcours art et jardins de Constellations, depuis la porte des Allemands jusqu’au jardin botanique en passant par le jardin éphémère et les bords du canal. J’aurai l’occasion de vous montrer les installations plus en détail.

N’oublions pas non plus le parcours numérique de Constellations avec ces jeux d’eau et de lumière que j’aimerais bien compléter, mais il ne me reste plus beaucoup de jours, enfin nous verrons bien .

Rien de tel qu’une visite au centre Pompidou Metz pour profiter d’une agréable fraicheur, tout en savourant les expositions présentes . Un vrai coup de coeur pour l’installation immersive de Refik Anadol, je ne m’en lasse pas, dans cette immense nef, c’est un voyage que l’on peut s’offrir plusieurs fois . C’est ce que j’ai fait ce lundi avec Mireille du sablon( un clic pour voir ses photos ). Un regret, que ma petite tribu venue le mardi 16 août n’ait pas pu voir cette installation, le 29 août étant la date limite de l’exposition.

Une semaine de fêtes de la mirabelle toujours aussi attendue et qui ne nous a pas déçus. Un petit tour pour regarder l’open de mölkky sur l’esplanade et déambuler dans le marché des saveurs et de l’art ( toujours à des heures où il n’y a pas trop d’affluence ) . Enfin bien sur pour terminer en beauté avec avec la parade nautique.

Demain si le temps le permet nous renouerons avec les montgolfiades jusqu’au 4 septembre. Pour la pluie, il semblerait qu’elle soit aux abonnés absents pendant plusieurs jours encore…

Publicité