Le petit jeu de Cricket

Pour le petit jeu de Cricket un clic sur le logo. Christelle nous demande :

1 – Des homonymes (au moins 3) à utiliser dans un texte de votre cru !

Ce mois-ci au moins 3 mots parmi ces derniers :

Erre – Air – Aire – Ère – Hère – Ers 

2 – Un mot pour lequel vous donnerez d’autres mots (au moins 4) auxquels ce mot  vous fera penser,  dans un texte également !

Ce mois-ci : JOIE

3 – Vous pourrez aussi, si le cœur vous en dit, mettre ce mot – ici JOIE –  en acrostiche si vous préférez  (ou en plus !)

*****

Une superbe météo, dimanche dernier, nous a permis ( Geneviève, Mireille du sablon et moi) d’aller saluer les animaux à Woippy. Personne n’erre dans ce vaste parc du Pâtis, nous le connaissons bien et c’est tout naturellement que nous arrivons devant les daims, avant de nous diriger vers les cerfs et les biches. Chaque espèce bénéficie ici d’une aire suffisamment étendue pour s’y sentir à l’aise. Les naissances ne sont pas rares comme le prouvent ma photo.

À l’ère du numérique, de la toute puissance de l’ordinateur et de l’automatisation générale , nous aimons toujours autant retrouver cette émotion toute simple devant ces merveilles de la nature , si fragiles pour certaines et si majestueuses et puissantes pour d’autres.

Les biches ne semblent nullement perturbées par les humains, elles sont bien occupées à se rouler dans un espace creux, au fond garni de boue , un nettoyage particulier pour se débarrasser de tous les parasites.

Je ne pourrais vous dire si le jeune présent en arrière plan est un hère, il est un peu trop loin pour bien l’observer , mais sachez que c’est ainsi qu’il est appelé de 6 mois à un an , âge où il devient daguet .

Comme vous pouvez le remarquer sur les photos il ne reste pas beaucoup de végétation pour nourrir la harde. Ne soyez pas inquiets, foin et autres fourrages sont donnés aux animaux quotidiennement. Désolée, je ne sais si l’ers est au menu du jour.

Sur la vidéo vous pouvez entendre un petit air bien particulier que nous offre le douze cors de la harde. C’est vraiment très bref alors qu’en réalité il est nettement plus long mais il est bien difficile de prévoir quand il l’émet et quand il se tait.

2 Quel bonheur d’assister au brame, cette émission de cris rauques qui vous touchent au plus profond de votre être . Une émotion intense nous saisit à l’unisson de celle ressentie par les enfants qui nous entourent. Leurs yeux pétillent de joie et les exclamations fusent . Nul doute qu’ils prennent eux aussi un réel plaisir à écouter cette ode à l’amour .

3

J e garderai toujours mes yeux d’enfant

O uverts sur le spectacle de la vie,

I mmense féérie qui me ravit,

E ncore et encore à plein temps .

Publicité

Publié par

giselefayet

Mots , images , mouvements, impressionnent ma plaque sensible et la communication en est le révélateur le plus puissant . Citation favorite : " Être libre ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaines , c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres." Nelson Mandela

20 réflexions au sujet de “Le petit jeu de Cricket”

  1. Bien joué Jazzy, et bonne utilisation de ces homonymes. Une belle sortie effectuée avec les copines, et de très belles photos. Merci pour ce partage.
    Bises et bon mercredi – Zaza

    J’aime

  2. Quel bon moment passé ensemble, décidé en dernière minute mais tellement agréable!
    Tu as raison, nous sommes comme des enfants devant un tel spectacle!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

    J’aime

  3. C’est fabuleux de voir tes photos, de te lire, j’adore ! Toujours un plaisir et tu es mine d’apprentissage !!
    J’apprends toujours un truc ou plusieurs parfois à te lire.
    Merci Gisèle

    J’aime

  4. Absolument magnifique, ton reportage sur ce très beau moment passé ensemble, au milieu des biches …. et quelle émotion d’entendre le brame de ce cerf magestueux , venu tout près de nous ….. mais c’était pour charmer les biches bien sûr …… pas pour nous ….
    Bonne journée, Gisèle, bisous,
    Geneviève

    J’aime

  5. Ce sont de superbes animaux, je préfère les savoir là, cajolés et bien soignés, surtout dans ces espaces très vastes, plutôt qu’à la merci des chasseurs.
    De belles images et j’ai entendu le bref brame …
    Bises

    J’aime

  6. C’est un vrai spectacle à lui seul ces animaux et vous avez eu bien raison de profiter encore de ces heures où la balade est encore permise, il faut en profiter.
    Des bises
    Annie

    J’aime

  7. Ton récit m’a plus que ravie !
    Quel magnifique balade et très beau texte que nous as conçu pour l’occasion.
    Les photos sont superbes aussi.
    Une joie, toujours, de voir la nature, les animaux. Loin du dictat de l’ère du numérique !!! oui !!!
    bisous et merci Gisèle !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s