Le mot mystère

Pour le mot mystère chez Lilou un clic sur le logo .

Le mot à trouver : taphéphobie : peur d’être enterré vivant.

Les anagrammes sont soulignées dans le texte .

Sybelle est loin de souffrir de taphéphobie; habitée par un besoin irrépressible de poursuivre les lapins, elle n’hésite pas à glisser sa tête et même parfois plus dans le terrier où ils viennent de disparaitre.

Il faut dire que parfois ces drôles de zigotos n’hésitent pas à danser le hip hop ,à quelques mètres d’elle, quand elle est tapie entre plusieurs rondins de bois. Je comprends que cela puisse l’énerver un tantinet . Ebahie par tant de sans gêne, elle attend longtemps avant de s’élancer. Sa patience m‘épate , happée par l’observation minutieuse des lapins ( l’éclat de l’œil une vraie pépite ) , elle est capable de rester plusieurs minutes sans bouger un seul poil, l’art de l’affut dans toute sa splendeur. Pour la prochaine étape le saut et la course, elle arrive devant le terrier, pas aussi vite qu’elle le voudrait, car je suis loin de courir aussi vite qu’elle. Mais elle n’obéit qu’à son instinct de chasse malgré l’entrave de la laisse.

Pour celles et ceux qui voudraient savoir si, en totale liberté, un chat peut attraper et manger un lapin de garenne adulte, je laisse la parole à « Manouche »( le félin du jardin) :

 » Si l’on me demande quel épitaphe choisir pour Jeannot lapin, je répondrai que je ne suis pas poète mais que mes papilles l’apprécient largement plus que la pâtée et les croquettes, c’est pourquoi je n’hésite jamais à lui changer son habit de poils. Vous ne me croyez pas ? Voici la preuve en photos !

Publicité

Publié par

giselefayet

Mots , images , mouvements, impressionnent ma plaque sensible et la communication en est le révélateur le plus puissant . Citation favorite : " Être libre ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaines , c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres." Nelson Mandela

9 réflexions au sujet de “Le mot mystère”

  1. oups et bien quand j’étais plus jeune cela me traversait l’esprit , je découvre ce mot taphéphobie , dur dur les croquemorts d’avant qui devaient mordre le macchabé pour s’en assurer avant de l’enterrer …
    Merci pour ton texte , je viens de me réveiller et j’avoue que je ne vais pas suivre ce chat hihihi
    Bon lundi Gisèle

    J’aime

  2. J’en souffre après avoir vu il y a très longtemps un reportage allemand, où, ils avaient fait voir des cercueils griffés de l’intérieur par des gens enterrés vivants.
    D’ailleurs, je crois que chez eux maintenant les certificats de décès ne sont plus établis par des médecins généralistes.
    C’est pour ça mon choix de la crémation.
    Bonne journée.

    J’aime

  3. Bonjour,
    Bien illustré avec Sybelle, qui porte bien son pedigree, un mot que j’ai découvert, et pourtant une phobie qui m’a longtemps poursuivie!
    Bonne journée
    Bises

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s