Ce matin ….

Ce matin , alors que comme à son habitude Sybelle grimpait allègrement sur le tronc d’un frêne, elle s’immobilisa soudain et se mit à jouer avec les feuilles d’une petite branche. Elle y mettait tellement de coeur à l’ouvrage que je me suis doutée que ce n’était pas uniquement les feuilles qui l’intéressaient. J’eus du mal à la distinguer tellement elle faisait corps avec le reste de la branche cette chenille. De loin on aurait dit une feuille recroquevillée sous l’effet d’un tourbillon facétieux. Alors , la voyez vous cette drôle de bête remarquablement accrochée, qui n’a pas du tout envie d’interrompre son repas pour se mettre à l’abri des coups de pattes de ma féline ?

Je vais vous aider un peu avec le zoom . La chenille est énorme, elle doit faire la longueur et l’épaisseur de mon majeur , Sybelle a de quoi être surprise !

Il s’agit de la chenille du sphinx du troène qui, comme son nom ne l’indique pas, se trouve ici sur un frêne . Comme la plupart des chenilles de sphinx, elle porte une corne à l’extrémité de l’abdomen, on la voit bien qui se détache sur l’écorce de l’arbre , un aiguillon totalement inoffensif .

Une fois devenu papillon, son envergure alaire atteint 12 cm , je crois que je vais retourner surveiller les branches du frêne car la transformation ne devrait pas tarder. En attendant j’ai emprunté une photo à wikipedia pour vous montrer ce papillon exceptionnel .

Publié par

giselefayet

Mots , images , mouvements, impressionnent ma plaque sensible et la communication en est le révélateur le plus puissant . Citation favorite : " Être libre ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaines , c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres." Nelson Mandela

20 réflexions au sujet de “Ce matin ….”

  1. Te voici en duo maintenant pour faire de belles découvertes, bravo Sybelle!
    Bises et calinous à vous partager…
    Mireille du sablon

    J’aime

  2. Dit merci à Sybelle pour cette découverte de la chenille… je pense à la suite que tu prévois jusqu’à l’éclosion du papillon

    J’aime

  3. En effet, c’est une grande chenille qui va devenir bientôt ce beau papillon. Je comprends la curiosité de Sybelle ! oh, le beau joujou … hi hi
    J’espère que tu pourras suivre sa transformation !
    Gros bisous

    J’aime

  4. Vite vite publions sur le thème des insectes.
    On les voit de moins en moins par ces chaleurs.
    Et là Sybelle, reine des entomologistes.
    Tu as bien fait de suivre son cheminement mental, sa curiosité.
    Et douée d’homochromie, et mime une feuille enroulée.
    Ton sphinx pourrait faire partie d’un article mixte, toi et moi, avec mon grand paon de nuit.
    Des observations précieuses. Amic@lement. Yann

    J’aime

    1. Ah oui excellent ! Merci pour tes recherches , le grand paon de nuit est phénoménal d’envergure et je découvre qu’il ne se nourrit pas et vit une semaine en consacrant tout ce temps à sa reproduction.

      J’aime

  5. Sybelle a l’oeil et te permet une découverte intéressante…Phénoménale cette chenille…..qui ensuite sera un beau papillon !!
    Bisous et bonne soirée, Jazzy.

    J’aime

  6. la chenille est splendide ; à la maison l’hiver dernier j’ai eu aussi deux magnifiques chenilles vertes qui sont devenues des papillons de nuit ; elles avaient élu domicile sur mon géranium rentrée au chaud.
    La coquine, … avant de courir après les souris et les oiseaux .
    Bises

    J’aime

  7. Observer un chat nous amène à des découvertes parfois surprenantes;
    Un insecte vient sur un pétunia et je ne sais absolument pas ce qu’il est. A moi de prendre le temps et de chercher.
    Un formidable papillon.
    Bises

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s