Ralentir, observer, rêver

Pour l’atelier 18 de Ghislaine un clic sur le logo .

Un texte avec au moins 5 mots commençant par R.

Inutile de résister quand le soleil se montre généreux , il n’existe rien de plus agréable que de se retrouver au parc de la cavalerie . Le roucoulement des ramiers, le cancan des canards, vous rappellent que vous entrez dans un univers différent loin de l’agitation urbaine. Les saules pleureurs plongent leurs branches dans la rivière, pieds dans l’eau ils ne peuvent trouver meilleure place.

Il n’est pas rare non plus de trouver des cerisiers sauvages. Inutile de préciser que quand l’été arrive, ils sont soumis à une rafle en règle , autant par les oiseaux que par les bipèdes .

Ralentir, observer, rêver, un panneau nous incite à retrouver le bon rythme dans cet endroit à la tonte et l’entretien raisonnés . Tout est conçu pour laisser à la faune et à la flore, une place privilégiée. C’est un lieu de rendez – vous pour les hérons, les ouettes ( et non les couettes comme m’avait mis le correcteur d’orthographe ! ) d’ Egypte, les colverts, j’y ai même aperçu une fois un faisan . Vous en oubliez la réalité , car oui, vous êtes à dix minutes à pied de la cathédrale. Pour recharger vos batteries personnelles, cette promenade est vraiment recommandée .

Publié par

giselefayet

Mots , images , mouvements, impressionnent ma plaque sensible et la communication en est le révélateur le plus puissant . Citation favorite : " Être libre ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaines , c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres." Nelson Mandela

19 réflexions au sujet de “Ralentir, observer, rêver”

  1. Ahhhhhhh que cela fait du bien de te lire et de voir ces photos.
    Tous les ans c’est le renouveau et au moins à explorer la nature et la sentir revivre,
    on ne pense pas que le monde est en chaos. Merci Gisèle .

    J’aime

  2. Il faut aller là où l’on est bien au milieu de cette Nature généreuse, suivre un chemin qui à un détour nous fait découvrir encore , on ne peut s’en lasser.
    Bisous et joyeuses Pâques à vous !
    Annie

    J’aime

  3. Merci, Gisèle, pour ces très belles photos et un beau texte comme tu sais si bien les imaginer !!!
    Bonne journée de Pâques, bisous,
    Geneviève

    J’aime

  4. Il n’y a rien de plus agréable que les parcs en ville.
    A Abbeville il y en a un superbe, très près du centre, c’est un plaisir pour les yeux et les oreilles. Parfois, j’y vois même des cormorans moins rares que les couettes volantes.
    Bonnes Pâques.

    J’aime

  5. De belles photos de cette nature printanière , un texte qui nous entraîne vers cette balade réconfortante….C’est une invitation alléchante pour se ressourcer…..dans la ville !!
    Bisous et bonne fin de WE pascal, Jazzy!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s