Vers le vallon des bruyères

Profitant d’une météo idéale, nous sommes allés marcher sur les sentiers du St Quentin. Les anémones sont toujours fidèles au rendez – vous à mi mars tout comme les pervenches qui tapissent les pentes du mont .

Je ne peux m’empêcher de penser à Volga et Nérau qui aimaient tant parcourir ces chemins, le nez au vent cherchant à repérer quelque effluve et s’arrêtant à la source en bas pour se rafraichir .

Un peu plus loin en montant , la cadole du gentilhomme est toujours là, pas de vandalisme cette fois – ci . Elle est réalisée tout en pierres sèches, sans aucun liant, avec des voûtes encorbellées ou clavées.

Les cadoles, construites par les vignerons, servaient à les protéger des intempéries, l’hiver, et du soleil, l’été. Bâties avec des pierres retirées des vignes, ces abris de fortune les accueillaient à la pause casse-croûte pendant les travaux de la journée.

Les pierres les plus communes servaient à dresser des murs bas qui délimitaient les parcelles de vignes. Les plus belles, plates, larges et faciles à appareiller, étaient réservées à l’édification des cabanes. Chaque cadole desservait une parcelle.

Publicité

Publié par

giselefayet

Mots , images , mouvements, impressionnent ma plaque sensible et la communication en est le révélateur le plus puissant . Citation favorite : " Être libre ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaines , c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres." Nelson Mandela

15 réflexions au sujet de “Vers le vallon des bruyères”

  1. Belle balade que j’ai eu le plaisir de faire avec toi une autre fois…il faut en profiter, le temps va changer bientôt…
    Bon dimanche!
    Bises de Mireille du sablon

    J’aime

  2. Bonjour Gisèle superbe la cadole, il y a une promenade aux Ricyes où l’on va ainsi de cadoles en cadoles en marchant dans les vignes. Bisous bon Dimanche MTH

    J’aime

  3. Ce sont de très belles constructions et il fallait trouver les pierres qui s’adaptent bien ensemble.
    Les anémones font un superbe tapis blanc.
    Bon dimanche.

    J’aime

  4. Une belle balade….avec le souvenir de Volga et Nérau.
    Quant aux cadoles, je n’en ai jamais aperçues lors de mes randonnées sur le Mont. J’admire cette construction avec ces pierres trouvées et placées avec dextérité.
    Bises et bonne fin de journée, Jazzy.

    J’aime

  5. Je ne connaissais pas les cadoles.
    C’est vrai qu’il est des lieux qui nous rappellent à jamais nos disparus, pour moi aussi c’était le cas aujourd’hui!
    belle soirée

    J’aime

  6. Des abris incroyables et très curieux, bien typiques de ta région.
    Je comprends que cet endroit te rende nostalgique, il te rappelle de bons souvenirs avec ces beaux noufnoufs qui t’accompagnaient. Je suis certaine qu’un jour, nous les reverrons…
    Gros bisous

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s