Jeudi poésie

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est petit-vieiux-petite-vieille_cs9q9dlrndehr1ntv9vpewty4ha300x251-2.jpg

Jeanne Fadosi (clic) à la barre du bateau des croqueurs de mots nous propose comme thème celui d’une journée particulière. J’ai choisi ce poème de Marceline Desbordes-Valmore.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est p8270034.jpg
Les arums de Tamara De Lempicka

Un beau jour ( 1830).

Adieu, Muse ! on me marie.
Pour enchaîner les amours,
Une main tendre et chérie
M’offre de riants atours.

Adieu, lyre dont les charmes
Se mêlèrent à mes pleurs ;
L’amour, qu’attristaient mes larmes,
T’ensevelit sous des fleurs.

Adieu, vague rêverie,
Songe de la volupté !
Mon âme plus attendrie
S’ouvre à la réalité.

Vous dont je n’ai su que faire,
Adieu, mes sombres printemps !
Déjà l’horizon s’éclaire ;
L’Amour paraît : quel beau temps !

Et à l’inverse un jour moins agréable celui de la rupture pour Pierre Grolier :

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est artfichier_809436_7061031_201703251049427.png

Cœur brisé(1875)

Tu m’aimais autrefois, et mon âme enivrée
S’abandonnait, joyeuse, à ce divin bonheur,
Comme un enfant qui livre à sa mère adorée
Tous les trésors d’amour que renferme son cœur.

Mais tu as brisé cette chaîne si chère ;
Tu m’as, loin de toi, rejeté sans pitié,
Et, pour me consoler dans ma douleur amère,
Tu m’as froidement offert ton amitié.

Ton amitié ! non ! non ! mon cœur n’est point encore
Assez calme, assez froid, pour ses tristes langueurs :
Il faut qu’il te chérisse ou bien qu’il t’abhorre,
Et que tu partages sa joie ou toutes ses douleurs !

Publié par

giselefayet

Mots , images , mouvements, impressionnent ma plaque sensible et la communication en est le révélateur le plus puissant . Citation favorite : " Être libre ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaines , c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres." Nelson Mandela

21 réflexions au sujet de “Jeudi poésie”

  1. Coucou Jazzy.
    Deux très beaux poèmes de cette grande poétesse que tu as transcendés grâce à ces magnifiques illustrations. Bravo.
    Bises et bon jeudi

    J'aime

  2. Beauté, amour, désespoir… c’est la vie..parfois…merci pour ces 2 poésies que je découvre ce jour.
    Bises de Mireille du Sablon

    J'aime

  3. Quels beaux poèmes et quels beaux tableaux ! j’ai un faible pour le second !
    Bonne journée, Gisèle, bisous,
    Geneviève

    J'aime

  4. J’ai aimé lire ces poèmes parfaitement illustrés comme toujours. Tu sais choisir œuvres et poèmes.
    Je confirme les mots de ce poète, l’amitié n’a pas lieu d’être dans ce cas.
    Bonne journée Jazzy et gros bisous

    J'aime

  5. Un beau jour peut-être mais, le « on me marie » me laisse une drôle de sensation, j’aurais plutôt dit, je me marie.
    Le second est du vécu pour beaucoup de monde maintenant.
    Bon jeudi.

    J'aime

  6. suivant les jours ..;mais ces 2 poèmes sont un très bon choix pour illustrer le sujet de Jeanne
    le mariage et la rupture qui suit…enfin je préfère que l’amour dure !

    J'aime

  7. Oui, effectivement, la rupture, c’est dur de transformer un amour sans partage, en une amitié à partager.
    Peut être que le chemin inverse est plus facile? Amour, amitié, parfois jongle avec l’ambiguïté.
    Donne de l’arum à ton homme, et tu verras comme il t’aimera. Sympa l’illustration.
    Et oui, pour Vadou le Suisse, la vie sur terre s’est arrêtée. Il exprime ses craintes et ses espoirs dans son dernier billet.
    À plus. Amic@lement. Yann
    ps; dimanche j’étais voir un rallye façon Alsace bossue. Autour de Sarre Union. Pas loin du long étang, te souviens tu?

    J'aime

  8. Bonjour Gisèle deux beaux poèmes, un très bon choix, c’est la vie… à l’endroit , à l’envers, triste ou gai les jours s’étirent quelque soit la saison, suivant que l’on est joyeux ou triste, le temps est court ou long bisous MTH

    J'aime

  9. j’apprécie autant les poèmes que les tableaux. L’amour peut faire voir rouge ou noir. Heureusement le temps passe et les couleurs aussi. Bises

    J'aime

  10. Les deux tableaux sont bien choisis, ces arums sont presque vrais. Mariage rupture, et les larmes qui coulent de joie et de désespoir. Le second poème traduit bien qu’un amour ne peut pas se transformer en amitié. Comment le pourrait il ???
    Bisous
    Annie

    J'aime

  11. merveilleuse poétesse et merci pour la découverte du deuxième poème. Se marier du temps de Marcelline n’était pas forcément source de joie et dans son texte elle dit avoir rencontré l’amour, une chance ! bises

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s